De Gaulle Marc Ferro

De Gaulle à son aumônier, le 18 mai 1940, d’après Marc Ferro :
« Mon colonel, comment voyez vous l’avenir ?
– La guerre est perdue, mais on gagnera la suivante, grâce aux Américains.
Toutefois, après, ça va être dangereux, parce qu’il y aura les Russes. Mais les Russes, il faudra qu’ils se débarrassent du communisme ; ils le feront, c’est sûr.
Après, il y aura la chine, ça c’est plus loin.
Mais ce que je vois de loin loin, c’est une dorsale qui va du Maroc jusqu’à l’Indonésie musulmane, et si cet Islam est sous le contrôle des communistes russes ou chinois, on est foutus. Et il n’y aura pas de bataille de Poitiers.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s