Rien ne s’est passé… et tout le monde en parle !

En France, ça s’appelle un « remaniement » dont il n’y avait rien à attendre (Hollande aurait été nommé à Matignon, franchement, rien n’aurait changé non plus) ; dans le monde, ça s’appelle un G20 – G vain d’après Attali – dont rien ne sort. Puisque tout le monde en parle, moi aussi. Je résume.

Le sommet international Fillon aurait dû être remplacé, pensaient les média, par Jean-Louis Dollar, mais les Borloo-Unis n’étaient pas d’accord, et c’est en fin de compte Nicolas Obama qui a pris la place de l’euro, au grand dam du Japon et de MAM ! Ce tandis que le premier ministre François Brésil, réuni sous la présidence du yuan, n’a pas réussi à relever les cours du Sarkozy… « Beaucoup de bruit pour rien ! » : « la montagne accouche d’une souris  »…

Pendant que tous les besogneux de la presse politique dissertent ces non-évènements sans conséquence, la FED (réserve américaine) fait marcher la planche à billets (600 milliards de dollars), ce qui est stratégiquement bon pour les USA, son commerce et les États-uniens (hormis les plus nantis). C’est un fait que la 1ère puissance mondiale, plutôt que d’attendre une utopique solidarité-tous-ensemble des 20 de Séoul, décide par là de se sortir de la crise par elle-même. (Les Américains ont bien de la chance !) Ça sent comme un début de relance de protectionnisme… pourvu que notre beau pays ne soit pas le dernier à y recourir ! Rappelons qu’il ne fait aucun doute que ce vertueux dernier aura l’insigne honneur d’être à la fois le bonnet d’âne et le dindon de la farce des pays du globe !

Sacrée « médiacratie » ! comme dirait Mélenchon. Tandis que les « grands » journalistes Val-Colombani-Guetta-Duhamel-Joffrin-Adler servent la soupe aux pontes de l’UMPS, les journalistes, les vrais, les modestes, les pas-du-sérail, sont surveillés, volés, sanctionnés, attaqués en justice sous les coups de point Godwin, interdits de faire leur travail, enfin roués de coups de matraques s’ils le font quand même. Et voilà la France rétrogradée, quant à liberté de la presse – ce qui n’a plus été son fort depuis déjà des lustres ! -, loin derrière Hong-Kong et l’Afrique du Sud, en 44ème place (sur 164 états) par Reporters Sans Frontières, association qui connait bien la France… et qu’on ne peut accuser d’être de gauche.

http://fr.rsf.org/press-freedom-index-2010,1034.html

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s