Le complot contre DSK

Le déni y va à fond ! il faut imaginer les choses les plus abracadabrantesques plutôt que de voir la réalité en face : son petit déjeuner ? mais il était midi passé ! et qu’est-ce qu’il faisait sous sa douche à cette heure-là ? heure à laquelle, a priori, il aurait déjà dû rendre les clés. Il n’aurait pas dû être dans sa chambre, la femme de chambre n’aurait pas dû l’y trouver, en plus nu sous sa douche ! La suite de l’accusation : sa soirée de la veille à NY ! comment se fait-il qu’un grand travailleur comme DSK se lève si tard ? qu’a-t-il donc fait la veille au soir ? avec qui ? pourquoi n’avait-il personne avec lui, ni famille, ni garde du corps ? ne se serait-il pas payé une escapade coquine ? Sollers nous dit d’ailleurs que le directeur a passé sa nuit jusqu’à 3 heures du mat avec une escort-girl… (libre à lui certes ! mais on voit les conséquences, et les jurés américains apprécieront !). Le problème pour DSK ? il est tombé cette fois sur une fille bien, pas une radasse ou une bimbo écervelée, une fille qui a une morale, et qui n’a pas de respect pour les vieux pervers riches et puissants. Dans le portrait de la victime, on voit à quel point il a fallu que sa personnalité soit étrangère à la société bling-bling que fréquente DSK pour que le procès arrive : elle ne savait pas qui c’est, elle est peule et vit dans une communauté qui n’admet pas ce genre de choses, elle est (la malheureuse !) croyante. La vérité c’est qu’elle n’est pas la première, mais elle est la première dont la fierté, peut-être exagérée, refuse de se faire acheter comme toutes celles qui avaient accepté un généreux arrangement pour oublier la conduite du vieux libidineux.

Dans tout homme qui excuse ou innocente DSK, il y a comme un agresseur potentiel qui sommeille. Entendre ces fabulations complotistes m’effraient quant à la sexualité des autres mecs : pauvres Françaises d’avoir à tolérer de tels goujats ! Un « non » féminin parfois voudrait dire « oui » d’après de doctes personnes ! (Les mêmes ont dû comprendre oui un 29 mai 2005 ? et ils ont violé sans état d’âme la souveraineté populaire 4 ans plus tard !) Si, quoi qu’elle dise, une femme ne peut que répondre oui à une sollicitation, alors c’est que seul le désir du mâle dit la vérité ?

Un petit tour des hypothèses de ce qui est arrivé dans la suite 2806 s’impose ! La plus sensée de celles-ci, c’est que tout ce que dit la jeune femme est vraie. Face à cela, l’idée que ce gros vieux aurait, par sa seule nudité, séduit la femme de chambre parait inconcevable. Et puis, si elle avait été « consentante », pourquoi se serait-elle donc plainte de viol ?* Mais peut-être aurait-il obtenu un consentement sous la menace ? en droit, cette menace annule le consentement : s’il y a menace, il y a viol ! (On n’en sort pas…) Ou bien il lui aurait acheté un rapport sexuel ? rapport dont elle se serait plainte découvrant la violence de l’assaut du gros obsédé ? notre grand homme politique prostituant des domestiques pour s’accorder leurs faveurs, d’un tel être abject, personne ne veut. Ne reste plus que le fameux « complot » : les ennemis de DSK (on ne peut penser qu’à Sarkozy : pour ce qui est du FMI, il le quittait un mois plus tard) auraient piégé Mr du FMI en envoyant cette Mata-Hari lui faire croire qu’il pouvait séduire une fille, de l’âge de la sienne, en quelques minutes seulement… Outre qu’on trouve ça parfaitement farfelu, outre que DSK n’était certainement pas un bon candidat pour battre Sarko, dans ce cas, c’est que DSK est complètement con de s’imaginer qu’il aurait un tel charme ! Comment peut-il se confondre avec Johnny Depp ? y a pas photo il me semble ! Suborneur, ou violeur, sinon un bel imbécile, d’où qu’on le regarde, ce type est vraiment bien une sacrée tâche !

* Dans ce qui est reproché à DSK, il y a sodomie contrainte, en droit français, ça ne s’appelle pas « tentative de viol », ça se nomme « viol » !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le complot contre DSK

  1. déguisement dit :

    Si des socialistes s’aventuraient à espérer, qu’il puisse encore être candidat aux primaires, ça serait une grosse erreur. Ils y perdraient en crédibilité.
    Et d’ailleurs, il ne serait pas sûr qu’il le veuille. Il aurait raison.
    Si effectivement Dominique Strauss-Kahn sort de la résidence surveillée suite aux révélations, il serait heureux qu’enfin, il prenne conscience que sa conduite envers les femmes doit changer. Cette conduite qui a conduit à sa chute politique. Qui a fait des dommages collatéraux. S’il s’en sort innocent suite à ces révélations terribles au sujet de la plaignante, qu’il panse ses plaies à l’abri de tous ces détracteurs. Prendre sa retraite en toute tranquillité.
    Attendons la suite de cette affaire.

    • adelannoy dit :

      D’autant plus que, de mes hypothèses, celle que je n’osais mettre en avant, tant elle me paraissait impensable, semble la favorite actuellement : DSK serait un sombre crétin !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s