L’Élysée…

Quand on n’a pas l’étoffe, quand on n’a pas envie d’y aller, quand on n’a pas de campagne à mener, quand on est un second couteau qui se retrouve en 1ère ligne, on fait un peu n’importe quoi, du genre attaquer en justice un blogueur inconnu pour des ragots qu’il a colportés sur son site. C’est ce qu’a fait Martine Aubry contre un certain Bertrand « systémicien », gars de l’UMP, pour bien faire croire qu’il y a une différence entre la politique « à la Martine » et celle « à la Sarko ». (Ce sera plus facile ainsi qu’en opposant des idées ! je veux dire de vraies idées : sur le chômage, l’économie, l’Europe, la mondialisation…)
Qu’on en juge ! voilà les sornettes a-politiques de l’umpiste indécent :

« Martine, décidément, n’en finit plus de faire des siennes… Voilà qu’elle part en campagne contre les pseudo « désinformateurs » de droite, voire « d’extrême droite » (ça fait tout de suite mieux…) qui oseraient déballer sur la place publique des secrets de polichinelle la concernant ou au sujet de son mari. Elle vient de faire une erreur majeure de communication, car tous les médias sont au courant de ses problèmes d’alcoolisme et savent que son mari a bien fait sa réputation en défendant des islamistes, en particulier les provocatrices voilées depuis 2001.

Ça et là vous pourrez retrouver des reportages réalisés par des antennes nationales au sujet des entorses à la loi sur la laïcité de 1905 dans sa belle ville de Lille – comme le confirme un reportage d’ARTE déjà ancien : http://www.youtube.com/watch?v=J_TFZT6n4wY

L’omerta sera-t-elle de retour ? Elle fonctionne toujours avec les puissants, nourrie par des menaces de poursuites, vite propagées parmi les administrateurs de sites web, si bien qu’une opération de « grand nettoyage de l’été » est en cours ! Et Martine va-t-elle attaquer en justice tous ces vilains journalistes et ces horribles média vendus à la droite nationaliste qui ont mis en évidence ses compromissions et sa collaboration active avec les organisations islamistes – notamment la ligue islamique du Nord, dirigée par Amar Lasfar membre de l’UOIF (organisation salafiste des frères musulmans) ? J’en doute ! (Lire au sujet de cet imam salafiste, le dossier de Riposte Laïque : http://ripostelaique.com/Amar-Lasfar-l-islamiste-du-Nord…. )

Alors ne nous laissons pas intimider par Madame Brochen et faisons tourner les vraies infos et les vidéos qui montrent des extraits de ces reportages afin d’empêcher la tentative de blanchiment de Martine ! Et, puisque les administrateurs de sites ont le trouillometre à zéro, je vous récapitule ce qui ne relève d’aucune rumeur et n’est que la stricte vérité connue de tous :

– Martine a effectué trois cures de désintoxication alcoolique par sevrage dans un établissement psychiatrique spécialisé dans le traitement des addictions (Maison de santé de Merfy dans la Marne ?). Un parent dirigeant d’entreprises en retraite, habitant Lille, tout à fait sérieux, très respectable et très estimé, m’avait fait part, il y a plusieurs années, des « déboires » de la mairesse de Lille avec l’alcool. Je l’ai donc rappelé et il m’a confirmé ces faits me précisant que, à Lille, ce n’est un secret pour personne.

– Martine a bien épousé en secondes noces, Jean Louis Brochen, avocat et ancien bâtonnier du barreau de Lille, mais aussi ex-adjoint à la culture de la mairie de Lille. Maître Brochen doit sa réputation médiatique de défenseur des provocateurs salafistes et communautaristes à plusieurs dossiers qu’il a choisis de plaider en connaissance de cause : Les 17 jeunes filles voilées exclues du Lycée Faidherbe de Lille à la rentrée de septembre 1993 (procès de 1994) ; en 2001, Lionel DUMONT, l’un des terroristes et criminels du Gang de Roubaix (condamné par la cour d’assises du Nord à 30 ans de réclusion criminelle pour tentative d’attentat à la voiture piégée et attaques à main armée avec violences aggravées, notamment avec usage des armes contre les forces de l’ordre – peine réduite par la cour d’appel de Paris à 25 ans…). Un article de l’Express du 5 avril 2007 qualifiait Lionel DUMONT d’ « islamiste »… http://www.lexpress.fr/actualite/societe/gang-de-roubaix … – lui, conseillé par ses avocats, se défendait d’être un djihadiste… ; en 2003 les rappeurs maghrébins du groupe « SNIPPER » – traduit devant le tribunal de Lille pour incitation à la haine contre les policiers et la France (plainte déposée par l’AGRIF, Association Générale contre le Racisme et pour l’Identité Française qui visait à faire annuler la prestation du groupe le 30 novembre 2003 à Lille) ; Rencontre et Dialogue, l’association culturelle de Roubaix présidée par Ali Rahni * dont vous comprendrez les objectifs clairement communautaristes en parcourant leur page Internet.

Personne ne peut nier qu’un avocat ne choisit pas toujours les clients pour lesquels il doit plaider. Choisir de façon récurrente de défendre des provocateurs salafistes et un converti au djihad devenu terroriste, que faut-il de plus pour se tailler une belle réputation ? Serge Klarsfeld aurait-il accepté de défendre Klauss Barbie devant la cour d’assises de Lyon ? et aurait-il, le cas échéant, récidivé pour Maurice Papon ?

Quant aux préférences sexuelles de Martine, cela ne nous regarde pas, sauf si elle décidait de faire passer une loi sur le mariage des homosexuels : il ne faut tout de même pas pousser Martine dans les orties !

Bertrand »

(J’ai corrigé un peu les fautes de français de M Bertrand pour ne pas salir mon blog et ne pas trop décourager mes lecteurs de sa prose.)

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s