Breivik vs Merah

Ah Breivik ! le Merah de la bienpensance. Son procès émeut les chaumières en rappelant l’attentat d’il y a un an. Tous ces gentils petits jeunes exécutés par le croisé, ceux assassinés froidement par le mahométan ; ça en fait baver de haine les autruches.

Anders Behring et Mohammed, combattants adversaires dans la même bataille, celle de l’islam contre la Croix. Ces gens sont fous, d’extrême-droite ou jihadiste, ne représentant que des groupuscules, ce ne sont que des accidents de l’Histoire qui ne délivrent aucun message intéressant. C’est du moins ce que veut entendre – et martèle – la police de la pensée mondialiste multiculuraliste.

Ces cas sont pourtant moins isolés qu’on ne le dit. Et tout le monde le sait. Theo Van Gogh y a perdu la vie. Les « caricaturistes » (en fait des illustrateurs) danois vivent sous la menace. Les voiles – non traditionnels – islamistes sont fashion dans nos rues. Une fille bâchée en est morte chez nos voisins allemands. Des mosquées brûlent parfois…

Tolérance ! (ça sonne comme un titre de film raciste de l’indiscutable génie du 7ème art DW Griffith !) La tolérance va nous sauver de tous ces maux, se dit-il. Il suffirait que chacun accepte la culture de l’autre… Et tout va rentrer dans l’ordre doucement. Y a pas de problème. Les affaires de Toulouse et de Norvège ne sont témoignages que de débordements insignifiants de marginaux non représentatifs.

À l’opposé, certains en appellent à la réconciliation entre Occidentaux et musulmans, tel Alain Soral et son association. C’est-à-dire à se comprendre tout en instaurant des limites pour que le vivre-ensemble puisse se faire sans heurt. Se réconcilier en désignant un véritable ennemi commun, un ennemi de classe, une ploutocratie oligarchique. Soral identifie le sionisme franc-maçon protestant comme cet ennemi. Je ne souscris pas à cette analyse, au moins a-t-elle le bon sens de reconnaître qu’il y a un problème, un danger même.

Et puis il y a les faits qui, comme toujours, sont têtus ! Le salafisme, ce vilain salafisme, il est sponsorisé par le régime saoudite et le Qatar, alliés des États-Unis. Comme l’était Ben Laden, prince arabe formé par la CIA. Comme l’est Tarik Ramadan, le cosmopolite prédicateur d’un islam modéré intransigeant. Comme l’est l’anti-souchienne Houria Boutelja, agent payé par ses donneurs d’ordre – l’Institut du Monde arabe et encore les mêmes monarchies du Golfe – à envenimer autant que possible les relations entre musulmans et autres citoyens.

Leur travail, c’est d’activer le projet américain de « Choc des civilisations ». le tueur norvégien et celui d’Aquitaine sont leurs bras armés, idiots utiles pour ceux qui les instrumentent l’un comme l’autre, les USA. Et ceux qui luttent contre ces fanatiques prêts à en découdre dans une sanglante guerre de religion pour savoir si nos pays deviendront Islam, ceux qui veulent empêcher le programme impérial d’advenir, ce sont ceux qui dénoncent avec virulence toutes les tentatives de chacun de ces camps – en préparatifs pour le saint affrontement – d’agresser les communautés nationales.

Qui l’emportera ? Les apôtres du multiculturalisme humaniste parviendront-ils, avec leurs alliés fondamentalistes, à mettre à feu et à sang notre continent ? ce à la grande satisfaction de Washington. La raison l’emportera-t-elle au contraire et la laïcité sera-t-elle sauvée ici ? … et imposée à toute l’Europe : car il y a bien peu d’États laïcs depuis le royaume de « God save the Queen » au Vatican !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s