Le scrutin d’aujourd’hui est des plus importants !

 

Pendant que les Français tentent de se passionner pour savoir quel sera le nom du gérant eurolibéral de la succursale française, en Grèce, les élections législatives pourraient enfin donner une lueur d’espoir à l’avenir de ce pays et de toute l’Europe.

 

 

Il est pourtant peu probable qu’une bonne solution soit à y attendre : les Grecs semblent s’agiter comme des moucherons attrapés par la lumière d’une lampe et, comme Icare, ils pourraient bien se brûler les ailes à trop se frotter à la propagande luciférienne des eurolâtres !

 

 

Les Hellènes auront-ils le courage de briser la factice opposition droite-gauche qu’illustre notre sinistre deuxième tour ? Oseront-ils franchir le Rubicon et promouvoir les extrêmes, droite et gauche, qui seules peuvent inverser le cours des choses qui emportent le pays vers sa mort ?

 

 

Si une bonne nouvelle nous venait ce soir de la mère des démocraties, si les européistes s’y voyaient enfin minoritaires dans les urnes, voire même au Parlement, alors ce 6 mai pourrait être une grande date pour la reconstruction du Vieux Continent et sa sécession de l’Empire états-unien.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s