BHL et l’islamisme germanopratin

BHL, le dandy philosophant de la place des Vosges, qui n’aime pas les musulmanes quand elles sont domestiques américaines saillies par son voisin DSK, les apprécie voilées sur la Croisette. Mieux que des déclarations : une photo !

L’archétype de la bâchée de nos villes de France n’a pas grand chose de commun avec la riante copine mahométane du sioniste zélote de Tsahal à Gaza. On imagine aussi que le banquier de cette dame la reçoit avec des égards auxquels n’a pas droit celle de nos cités : une bonne fille d’Allah, c’est une fille riche ! Et pas de souci avec les salafistes quand ils débarquent en Rolls de Ryad !

C’est à l’occasion de la sortie cannoise du film BHLien, « Le serment de Tobrouk » (s’en va t-en guerre, mironton mironton mirontaine ?), à la gloire de la conquête de la Libye par l’Otan et Sarkozy, que ce sympathique cliché a été pris. Et il nous informe enfin : voilà pourquoi il fallait aller « libérer » ce pays ! voilà ces Arabes pour qui nos armées sont allées combattre là-bas !

Le film de notre intellectuel est bien parti pour rejoindre le succès de son précédent, « Le jour et la nuit », où jouait sa sémillante casseuse de tympans et ex-girlfriend, Arielle : dans une salle de 584 places, c’est 20 spectateurs qui se sont réunis pour l’avant-première parisienne… Arte et Canal-bobo, co-producteurs de l’œuvre, en seront de leurs poches. Mais rassurons-nous pour l’incompris réalisateur, si ses bouquins plafonnent à 6000 exemplaires malgré le battage médiatique auxquels ils ont droit, ses activités commerciales – à Grasset, aux Films du Lendemain et à la société immobilière Finatrois – lui octroient des revenus décents. Ouf !

 Attardons-nous (avec plaisir !) sur la dame au foulard islamique, rigoureusement coiffée selon le dogme pour qu’il ne laisse pas dépasser un cheveu – on est bien loin des fatmas algériennes, que je croisais dans ma ville-nouvelle en me rendant au collège, dont les voiles étaient négligemment tombés sur leurs cheveux : ces dernières devaient manquer de foi ! Comme on préfère la tenue de l’amie de notre Bernard national (international, devrais-je même dire) aux amples djellabas blanches de mes jeunes années ! Un rose seyant et de si jolies dentelles, un tissu généreux qui nous révèle une accorte gorge et d’autres formes agréables. Oh comme l’islam est sexy quand il côtoie M. Henri-Lévy !

Je sens que des esprits chagrins tacleront la houri de ne respecter que la lettre du coran et d’en mépriser l’esprit. « Mi-pute, mi-soumise », railleront les plus mauvaises langues ! à tort : je suis certain que les moyens de la jeune femme l’éloignent de la nécessité de vendre son corps pour vivre. Elle est au contraire un sacré argumentaire prosélyte : comme je ressens comme une espèce de désir de conversion m’envahir les entrailles, moi le mécréant, quand je reluque si avenante créature !

(Tout ceci n’est pas à prendre au premier degré !)

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour BHL et l’islamisme germanopratin

  1. Gabriela dit :

    Congratulations on the page, excellent, visit them every day, really professional and interesting information, nice share.

  2. Ping : Merci à Hitler pour cette merveilleuse Shoah ! | Adelannoy's Blog

  3. Ping : Qui mérite d’être riche comme Attali ? | Adelannoy's Blog

  4. Ping : Véronique Genest à ONPC, interrogatoire télévisé du commissaire Julie Lescaut… | Adelannoy's Blog

  5. Ping : Désinformation journalistique ordinaire | Adelannoy's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s