Aux putes citoyens !

La jolie ministre, bientôt majeure se dit-il, dont on se passera de citer le nom – ce qui nous évitera de le mal orthographier, mais surtout car il n’a aucune importance et ne marquera l’histoire de rien -, l’a décidé : les femmes sans revenus et les jeunes sans emploi ne pourront pas se prostituer pour survivre. Il faut croire qu’on les préfèrera morts… Cette solution aurait pourtant permis, dans les temps de misère que l’on attend sans précipitation, de faire un peu de redistribution de richesses en vidant un peu les bourses des plus riches vers les pauvres, chose que le gouvernement Ayrault ne fera jamais.

En même temps que la bourse italienne plonge aux oubliettes et que toutes les promesses du candidat changeant s’avèrent peser le poids d’une plume (bye bye euro-bonds, taxe sur les transactions financières, augmentation conséquente du SMIC…), le gouvernement a chargé une de ses plus jolies potiches d’envoyer un missile à blanc pour détourner l’attention du sort des Français… pour le ramener vers celui de ses organes génitaux. Parler de cul pour détourner des questions de pognon, ça marche toujours !

À défaut de faire quoi que ce soit contre la finance, on va se mobiliser pour surveiller les quéquettes ; tout le boboland s’en émeut au champagne quand celles qui gagnent au tapin leur vie (ce qui est largement plus respectable que d’être ministre parasite au service de la Banque) savent que cela rendra leurs conditions de travail encore plus pénibles, ce même si le prix de la passe se trouvera réévalué par la prohibition et la traque des polices (dont on sait tous qu’elles n’ont que ça à faire). L’avantage devrait quand même, pour certains collectifs fraternels, de pouvoir récupérer un marché et y faire régner la loi de la mafia qui ne parvient pas à s’implanter dans le cœur de la France. De beaux profits en perspective pour tout ce qui recycle l’argent sale ! (Voilà peut-être là la relance promise ?)

« Tu montes chéri ? »

De beaux débats qui se promettent de nous distraire                                                                    des  problèmes réels, joutes oratoires où l’on criminalisera ce vilain client qui n’a pas la patience de draguer en boîte ou sur Meetic. On se réjouit à l’avance de la prochaine grande réforme : marions les homos ! un gouvernement qui commence très en-dessous de la ceinture… avant de nous la serrer !

Voilà une bien mauvaise nouvelle pour certain ami « socialiste » de Moscovici – patron de Bercy et des bourses de la Nation -, mais aussi une bien bonne occasion pour le PS de se racheter une virginité pour faire oublier leur serial-micheton accusé de proxénétisme !

Au fait, que pense la papesse du féminisme de l’abolition de la prostitution ? « Ce n’est évidemment pas par des mesures négatives et hypocrites qu’on peut modifier la situation. » Ah oui ! bien envoyé, merci Simone !

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Aux putes citoyens !

  1. BrunoK dit :

    Voyez mon blog antipenalisation.canalblog.com contre la loi scélérate du 4 décembre 2013

  2. Ping : Pénalisation des clients de prostitués, la loi la plus bête du monde | Adelannoy's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s