Allons têtes nues de la patrie !

Allez ! Dites-le carrément, courage MM Fabius et autres, vous voulez faire la guerre à l’Iran et à la Syrie, mais qu’on arrête un peu de se moquer du monde !

 L’islamophobie est plébiscitée par les média. La surenchère anti-islamisme est à son comble. Et Marine Le Pen profite de l’engouement journalistique contre tout ce qui ressemble à un barbu pour en appeler à laïciser l’espace public.

 

 

J’espère qu’elle n’est pas sincère ? Va savoir… Sa requête est stupide. Historiquement avant tout. Le constat flagrant de l’indécence de cette profusion agressive de musulmanes bâchées ne doit pas nous égarer. Ce n’est pas l’islam qui a invité les femmes à se couvrir la tête, St-Paul l’avait fait bien avant, et il n’avait développé là qu’une tradition antérieure.

Or, en Occident, les femmes, en particulier celles du peuple (mais les femmes du monde se cachaient souvent sous des perruques) se couvraient la tête à toutes occasions (voyez les films historiques), et sans trop savoir pourquoi, ce jusqu’à il y a  environ un siècle. À cette époque, la IIIe République a imposé qu’à l’école de Jules Ferry on ôte casquettes et coiffes (entreprise de laïcisation indirecte lancée par les francs-maçons colonisateurs dont se réclame notre président hollandais). Ma mère, jeune, il n’y a pas des millénaires, sortait souvent avec un fichu. L’oubli de l’injonction paulinienne est très récent.

 

Au nom de quoi interdire à celles qui se vêtent à la dernière mode de Riyad de le faire, quand elles le font avec le même présupposé que nos grands-mères chrétiennes ?* Le plus absurde face au fétichisme de ces filles des quartiers, ce n’est peut-être pas ce pauvre bout de tissu dont la perfection du pli révèle toute la coquetterie de la coquine qu’il dévoile, mais ce sont les regards désapprobateurs qu’ils suscitent chez certains. Si nos aïeux avaient réagi comme beaucoup trop de mes compatriotes, avec tant de haine dans leurs regards pour la bigote, eh bien nous ne serions tout simplement pas là !

 

Un voile, quelles que soient sa coupe et sa couleur austères ou vives (à l’exception d’une burqa qui est une cachette et peut être portée par un blasphémateur juif), ça montre du  doigt une femme. Un jean unisexe est donc beaucoup moins érotique qu’un voile. La bonne-sœur était un fantasme blasphématoire courant jusque dans les films pornos des années 70 : la nonne porte-t-elle une culotte sous sa grande robe ? La seule différence d’avec la musulmane voilée, c’est que cette dernière n’a pas du tout consacré son sexe à Dieu. Elle est disponible à l’amour de la chair.

Sous quelles hypocrisies vont se cacher les oukases vestimentaires ! Je ne vois pas beaucoup d’évolution. Le débat sur le port du voile ne présente aucune particularité (hormis le délit d’intention religieux) par rapport à celui de la mini-jupe d’il y a quelques décennies. On a eu entre temps les strings sous pantalon taille basse. Tous ces débats textiles sont du même ordre, celui de     savoir quel colifichet on permet à la femme de porter. Rien d’autre.

photo sous licence Photographe baroque **

Donc Mme Le Pen a tort sur le fond. Mais elle surfe sur une vague islamophobe qui fait ouvrir un 20 heures sur un rassemblement pacifiste de… 250 personnes (deux cars de touristes), qui s’émeut qu’on manifeste contre les dessinateurs militants et pas très honnêtes d’un journal plus ou moins combustible. Mais qu’est-ce que ce « pays des droits de l’Homme » où l’on ne peut même plus exposer pacifiquement son désaccord d’avec une publication consensuelle (Charlie Hebdo) sans se faire fustiger par le Ministre de l’intérieur ?Au point que la première flic télévisuelle de France avoue son islamophobie, c’est-à-dire sa peur de l’islam. Ce en même temps qu’une opération de communication louche est montée, entre les États-Unis et l’Égypte, par on ne sait guère qui au seul but apparent d’enflammer l’Islam le plus rétrograde autour de l’annonce d’un film que personne n’a vu mais dont tous connaissent quelqu’un qui a rencontré quelqu’un qui lui avait assuré que quelqu’un l’avait vu… Un Occident dont il semble que tout est en émoi – même en manque cruel d’informations dans ce sens dans notre pays de Français de toutes confessions – pour lancer dans le peuple une massive peur de la religion de Mahomet (محمّد) avant de nous propulser dans la « guerre de civilisation » programmée depuis longtemps et dont l’attaque de la Perse s’approche comme le 21 décembre prochain.

 

 

* ne parlons pas de l’interdiction de porter le voile dans les lieux publics (poste, commissariat, école, université, transports en commun…) ou privés (magasins, entreprises…) qui, en partie au nom de la tradition imposée par la IIIe République, demande que l’on se découvre par politesse et est un autre sujet.

 

 

 

** « Momo Fuente en bonne-sœur coquine » Photographe baroque

 

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Allons têtes nues de la patrie !

  1. La Brebis Galleuse Blogspot dit :

    Soit! mais je ne veux pas de cette islamisation qui nous a été imposée par les Juifs ! MLP a peut-être tort sur la forme, mais pas sur le fond. Une élite juive qui nous écrase + Une masse muluslmane qui nous opprime, elle est belle la France !

  2. adelannoy dit :

    Si encore c’était une élite ! quand j’entends Colombe Schneck ou Stéphane Hessel, j’ai plutôt l’impression qu’on nous a sélectionné les pires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s