Troll pour tous !

Le débat fait rage sur touiteur quant au « mariage pour tous » Taubira-Hollande. Les hashtags (les mots clés) #manifpourtous et #mariagepourtous invitent les internautes à s’écharper en fonction de leurs convictions respectives. Il n’y a plus guère de débat ; celui-ci ayant été interdit par le Prince, il ne s’agit plus que d’une guerre de position où chaque camp tâche d’occuper mieux le terrain que l’adversaire.

 

Capture du 2013-04-08 09:58:01Un troll est un internaute qui participe à une discussion dans le but de perturber l’équilibre de la communauté web. Le troll, on le reconnaît à ce qu’il ne polémique que sur le débat concerné ; du coup, son passé est inexistant.

 

Sur Touiteur, n’étant arrivé que récemment et uniquement pour taper son ennemi et faire penser aux autres touitoss que le camp qu’il représente est fourni de nombreuses troupes, son compte est remarquable par le fait, comme dans une vielle chanson d’un Suisse précurseur de la boboïtude, qu’il n’a pas d’ami, pas de                                                                     follower.

 

Ou plutôt si, il a trois ou quatre amis – qui se Capture du 2013-04-06 21:58:27trouvent parfois n’être que des spams, c’est-à-dire des comptes Touiteur publicitaires abonnés à des milliers de comptes dont ils se fichent de la TL (la tweetline où le touiteur poste ses messages).

 

Particularité étonnante de ces trolls, ils ne travaillent pas le dimanche ! Le hashtag, en particulier, #manifpourtous sur lequel ils aiment se répandre, les voit déserter, comme tout employé, son boulot de troll pour le repos du Seigneur (et surtout du travailleur !).

 

Capture du 2013-04-07 15:56:06Mais, comme nous le rappelle heureusement Guillaume (non concerné avec ses 47 abonnés), il est « amateur », et non un employé payé par Pierre Bergé (le ventre des femmes s’achète bien !), LGBT, Rockefeller… ou l’Union Européenne (qui a déjà dans les cartons d’embaucher beaucoup de trolls pour pourrir le débat électoral lors des Européennes de l’an prochain – coût, 2 millions et demi d’euros).

 

Ce qui est le plus étonnant chez ses serial-touiteurs qui tirent en rafale du message de 140 caractères maximum, eux dont le cercle restreint de followers prouve qu’ils sont des bizuts sur Twitter, c’est leur parfaite connaissance (innée ?) du fonctionnement du réseau !

 

Ils ont intégré l’usage des hashtags, des liens, des Capture du 2013-04-08 09:56:33citations, des adresses à des comptes (tels @erwannbinet, @ChTaubira, @najatvb… qui sont leurs dieux, ou @christineboutin, @Frigidebarjot, @LaManifPourTous qui sont leurs diables), si facilement qu’on en vient à se demander comment ils en ont appris tant et si vite ?

 

Si l’on était suspicieux (pas du tout notre genre !), on se dirait que ces comptes-là – avec lesquels ils mitraillent en tant que marieurs-pour-tous -, ce ne sont pas leurs vrais comptes. Ce ne sont juste que des comptes bidon inventés pour l’occasion sous une fausse identité à l’image d’un Cahuzac (@J_Cahuzac pour les intimes) qui n’a pas de compte… en Suisse !

Capture du 2013-04-08 18:01:19

Capture du 2013-04-08 10:21:14

 

Capture du 2013-04-08 09:54:38 Capture du 2013-04-07 16:24:26

 

 

 

 

 

Capture du 2013-04-07 15:44:24

Capture du 2013-04-07 16:26:04

 

 

 

 

 

Capture du 2013-04-08 10:05:33

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Troll pour tous !

  1. Lisztfr dit :

    Ces trolls sont dangereux parce qu’ils vous tirent vers le bas, ils ont pour mission de rendre tout débat impossible en le dégradant systématiquement par leur vulgarité. Ce sont des fossoyeurs de l’intelligence, des mercenaires… Le troll sifflera trois fois, on risque de polluer son propre esprit en les affrontant. Alors qu’un seul tweet intelligent restera au top grâce au RT, tout combat avec eux sera noyé dans le flood. Il est malheureux qu’un mouvement soit-disant de libération sociale, fasse appel à de telles stratégies dégradantes pour l’esprit qui n’ont rien à envier à la propagande des régimes fasciste du 20s siècle ! L’hydre du lobbying LGBT se manifeste dans toute sa perfidie ! Je les combattrai à ma façon, selon mes règles et sur mon terrain. quoiqu’il advienne, j’aurai fait mon possible.

  2. Lisztfr dit :

    Note subsidiaire…
    On pourrait considérer cette page comme un tableau de chasse, une nécrologie du troll, un mémorial au troll inconnu, même si certains s’agitent encore un peu : Requiescat in pace.

    Sur ce hashtag (#directsénat) dernièrement, j’étais bien le seul être vivant normal. Tweeteur novice, ils m’ont sacrément énervé et pourtant je les ai prévenus… En ce moment même ils sont en route pour la décharge municipale, (ils ne le savent pas encore), grâce au travail remarquable des Sénateurs dont chaque intervention était un régal, et qui a porté ses fruits. J’ai compris qu’on ne devient pas sénateur pour rien, et conçu un immense respect pour cette vaillante maison !

    Cependant, ils me disaient : « Fais-nous rire un peu avec ton Oedipe…! » – Mais oui … techniquement classés « perversion » (terme consacré, cf. « Vocabulaire de la psychanalyse », Laplanche et Pontalis p 307 ed. PUF), ils ne pouvaient pas se douter de ce qui allait arriver. Oedipe contre Sade, Oedipe va gagner.. parce que c’est comme ça, c’est la vie !

    • Mélusine7 dit :

      J’ai lu votre article sur le site de Paul Jorion (Mariage pour tous, choix anxiogène du gouvernement) et suis en tout point d’accord avec votre approche. En Belgique, la loi sur l’adoption par des familles homoparentales comme vous n’êtes pas sans le savoir a été votée. Si certains y voient une évolution.,d’autres cherchent celle-ci. La Belgique ne s’est portée aussi mal et semble souffrir des mêmes problèmes que ceux auxquels seront confrontés tout enfants élevé dans une famille homoparentale (montée des populismes et de l’extrême-droite flamingante). Absence de repère historique et généalogique stable, identité incertaine, avenir flou. Tout enfant a besoin de limites qui l’aideront a construire sa personnalité (se structurer). La différence sexuelle est la première de ces frontières. Je suis une fille ou un garçon. La deuxième est liée à l’origine (je suis la fille ou le fils de telle mère ou père qui m’ont conçu dans un acte de procréation que je peux me représenter et me rassure sur ma fondation).Troisièmement, en tant que fils de mon père ou fille de ma mère, je peux me représenter dans l’avenir, étant directement identifié à mon parent de même sexe, mais également dans sa complexité également au parent de l’autre sexe que j’identifie en contraste (je tiens telle particularité de ma mère, son intérêt pour autrui et de mon père, son insatiable curiosité intellectuelle et ceci en complémentarité). Ces modèles familiaux ont participé à la construction de notre société. Ils sont partout présents, dans la nature et la culture. Que serait la politique sans une gauche et une droite ? En accédant aux délires d’un petit nombre de la société, c’est toute son architecture qui est remise en question. C’est poser un acte qui engage le futur de nos sociétés. En 1974, sortait un film prémonitoire : Cabaret qui illustre à merveille (le film est excellent) la confusion des genres et la sacralisation de toutes les perversions dont l’adoration de l’argent, prémices de la montée du nazisme. Allons-nous consciemment prendre le risque d’accepter sans résister de voir notre société basculer à nouveau dans l’horreur. Pourtant les signes sont là, manifestes.

      • adelannoy dit :

        Je serais beaucoup plus réservé que vous quand à ce que montre Cabaret : une société, déstructurée par le Traité de Versailles et la Grande Crise, qui se cherche sur lequel prospère le nazisme en ultime recours. Pour le reste, je suis entièrement d’accord avec vous – bien que ne connaissant que très indirectement la réalité belge.

  3. Lisztfr dit :

    Bombardement tactique et stratégique ce matin… je suis épuisé.

    Quand ils auront compris que modifier les représentations sociales de la famille est nécessairement une entreprise de type parricide… ! Je suis fâché que quelqu’un ait osé défendre l’indéfendable, la plus redoutable atteinte non seulement à l’institution mais aussi à l’imaginaire de chacun qui est modelé sur elle ! C’est une grave entreprise hallucinatoire qui a lieu, c’est impensable !

    Le tweet c’est vraiment pénible, 140 caractères pour lancer un épigramme tout juste, avant les ng offraient plus d’espace.

    Ce qui s’apparente à une entreprise de libération et d’ouverture, de générosité se passe au détriment du patrimoine institutionnel, la famille, qui est aussi le creusait de notre identité individuelle ! A chaque minute j’en souffre de ça ! C’est une abolition de la famille qui est proposée ! j’ai du mal à imaginer quelque chose de pire que ça !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s