Michel Onfray contre le mariage gay

Ayant assisté à certaines de ses conférences et onfray lu plusieurs de ses ouvrages – pas écrits comme du Yann Angot, du Christine Moix ou autre, mais bien, ce qui est déjà assez rare pour qu’on le salue -, on aura plutôt une bonne opinion de Michel Onfray.

Mettons en bémol pourtant tout plein d’incohérences regrettables qui le discréditent :

– que ce soit son inconnaissance historique qui le font condamner sans nuance Robespierre,

– que ce soit son impéritie économique qui lui font préférer le capitalisme au libéralisme (!),

– que ce soit sa partialité injustifiée quand il fait des procès d’intention à Dieudonné,

– que ce soit quand il défend une supposée « race » au nom d’une raison qui la nie (comme l’a parfaitement démontré le chercheur israélien Shlomo Sand) et se fait même « sioniste »… alors que athée – voire « athéiste » – et se faisant l’avocat d’une croyance religieuse antique – le judaïsme…

Que celui qui n’a jamais péché etc.

Quand il n’est pas dans le manichéisme le plus borné, Onfray est plutôt bien.

Ainsi on saluera ce qu’il a dit lors d’une de ses conférences de l’Université populaire de Caen de la saison 2011-2012 au cours d’une séance consacrée au « lesbianisme inauthentique » de la germanopratine Simone-Lucie-Ernestine-Marie (c’est un prénom composé que l’on ne doit pas raccourcir) Bertrand de Beauvoir, ci-devant féministe et dont il nous fait le portrait vrai d’une malade mentale.

Nous sommes à 1000 % d’accord avec le philosophe normand quand il rappelle que :

« Par définition, l’homosexualité est une relation qui ne peut pas déboucher sur la famille. Et l’homosexualité est d’ailleurs le lieu même de la gratuité de la sexualité, c’est-à-dire la sexualité elle est là pour elle-même, elle est pas là pour faire des enfants, elle est pas là pour élargir une famille, elle est pas là pour construire une famille, elle est là pour elle-même. »

Oui ! mille fois oui M. Onfray !

Réjouissons-nous donc que Michel Onfray soutienne si franchement La Manif pour tous !

(Passons sur cette conception simpliste de l’« homosexualité » qui, selon certains de ses apôtres, condamnerait les êtres qui en seraient frappés à devoir s’y soumettre tout en l’interdisant à ceux frappés d’une ordinaire « hétérosexualité » – vision du monde sacrément manichéenne et étrangère à la complexité humaine.)

De cette homosexualité, Onfray dit :

– qu’elle ne « peut pas déboucher sur la famille », que, en toute logique, le droit d’adoption ne peut être accordé à des couples gays, que le mariage n’a donc rien à faire avec ceux-ci,

– d’ailleurs, cette sexualité n’est « pas là pour faire des enfants » – une évidence ! -, et surtout là ni pour « construire » ni pour « élargir une famille » – nos sommes bien d’accord !

– cette sexualité est là « pour elle-même », c’est-à-dire l’amour entre deux ou plusieurs êtres, le plaisir et les sentiments.

Tout ce que dit là Michel Onfray délégitime la loi Taubira, de A à Z.

Il ne fait qu’énoncer là les arguments de la plupart des non-marieurs-pour-tous.

Ceux qui diraient le contraire sont des menteurs. (Que l’enfer existe pour qu’ils y aillent !)

Onfray est donc un opposant, avec les mêmes arguments que nous, à cette anti-loi anti-républicaine antidémocratique et antihumaniste qui se veut du « mariage pour tous ».

Et pourtant…

Notre opposant à l’anti-mariage est aussi Onfray-Freud, le match - BD un homophobe revendiqué qui déclare :

« On est homophobe quand on ne veut pas que les homosexuels puissent se marier » !!!

On hésite entre le « mort de rire » et le « il est cinglé »…

Au minimum « lamentable ! » comme une vanne de Fozzie.

D’aucuns diront de Onfray qu’il est surtout un con ?

La réalité, c’est que Onfray est d’abord un « de gauche », que son sang de-gauche lui enlève parfois toutes qualités de raison pour penser sereinement, qu’il est contre le mariage gay – et l’a prouvé – avant le lancement de la polémique… mais qu’il s’est aussi, comme le bon petit chien-chien de son maître, rangé avec sa « famille » politique de-gôche dans ce débat dès qu’il a vu Mgr Machin et des gens « de droite » critiquer l’anti-loi du bulldozer que certaine confond avec un « singe ».

On préférera la sagesse de Jean-Claude Michéa qui a clairement taclé, lui, que le mariage gay est (outre un oxymore) une nouvelle conquête de l’individualisme le plus antisocial, un coup contre la « décence commune » du peuple et un bond en avant du capitalisme le plus odieux avec marchandisation de l’enfant (MOF vient d’ailleurs de se payer un second môme pour 40 000$ aux USA).

Ne soyons jamais ni « de gauche » car on sent bien que ça pue à gauche, ni de droite tant ça y est évident. Être « de gauche » ou « de droite », c’est une manière d’être qui empêche de penser, c’est s’abstraire de la moitié de la réalité du monde et regarder les choses en borgne, c’est refuser la complexité et le relief pour opter pour la duplicité du droite-gauche. C’est vouloir ne se fier que sa seule petite chapelle politicarde à soi en méprisant les autres.

Michel Onfray n’est pas capable de voir avec ses deux yeux : regrettons-le !

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Michel Onfray contre le mariage gay

  1. P. Erucie dit :

    Bonjour monsieur Delannoy. Votre malveillance gratuite pour MO n’a visiblement d’égal que votre inculture. Un conseil sincèrement altruiste : dépensez plus d’énergie à lire, et moins à écrire. Inutile de perdre la mienne à dénoncer point par point votre diatribe. Deux définitions s’offrent à moi après vous avoir lu : Vous êtes, au mieux un crétin, au pire un frustré rongé de haine. Dans les deux cas, une lecture (lente et appliquée, ça peut vous aider) des philosophes hédonistes vous fera sans nul doute un bien immense. Au pire vous comprendrez simplement ce qu’est la culture, au mieux vous serez, enfin, cultivé et qui sait, heureux ! 🙂

    • adelannoy dit :

      Cher lecteur, si vous ne découvrez pas une contradiction absolue entre les deux affirmations de M. Onfray, à savoir que, d’une part, « par définition, l’homosexualité est une relation qui ne peut pas déboucher sur la famille [où] la sexualité n’est pas là pour faire des enfants, pour élargir une famille, pour construire une famille », et d’autre part, « on est homophobe quand on ne veut pas que les homosexuels puissent se marier », alors je peux très aimablement vous trouver des adresses de psychiatres pour consulter. Bon courage ! j’espère pour vous que ce ne serait pas le début d’Alzheimer… Avec toute ma compassion face à vos cruels désagréments mentaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s