Dieudonné

Le souci n’est-il pas dans « l’affaire » Dieudonné que d’abord chacun se focalise sur l’histoire de savoir si le sire Dieudonné serait ou non « antisémite » ? Certes, il est probablement mal d’être antisémite, haïssant les juifs, mais… ne sommes-nous pas dans une État de droit ? Or, dans ce genre d’organisation de la société, c’est la loi qui est censée faire acte, or jamais cette loi n’a jamais interdit à quiconque d’être raciste, xénophobe, homophobe, pédophile… ni antisémite. Ce sont les actes qui sont condamnés par la loi – et c’est une bonne chose ! -, pas les pensées. Cette introduction, simplement pour rappeler aux distraits que le fait que M. M’Bala M’Bala soit ou non antisémite n’a aucun intérêt dans un État de droit. Point final sur ce sujet : la question n’est pas de savoir si Dieudonné est ou non antisémite (à notre avis, il ne l’est pas), car le serait-il, ça n’a rien d’illégal et seul compte pour la loi et la société qu’il ne manifeste pas d’antisémistisme. Ce premier point ne mérite aucune contestation.

Le point du « trouble à l’ordre public » supposé est risible – et fait concurrence à l’humoriste – quand c’est le ministre chargé de cette charge qui refuse d’assumer son travail, pourtant bien payé. C’est aux forces de l’ordre de faire que les spectacles se déroulent dans de bonnes conditions, que ce soit ceux d’un rappeur, d’une représentation théâtrale que d’aucuns considéreront comme blasphématoire ou d’un show d’amuseur public, tel Dieudonné, quel que soit le talent qu’on accorde au saltimbanque : la place Beauvau n’a aucune compétence pour juger la valeur artistique de quoi que ce soit, par définition. Point à la ligne.

Reste à juger si le bonhomme qui fait le spectacle profère des propos ceci ou cela… Mais celui qui se produit sur scène, son travail n’est pas d’être lui-même (sinon peut-être bien que personne ne serait intéressé à venir voir un ego exhibitionniste ?), c’est d’interpréter des personnages qui peuvent être proches de lui comme éloignés. Qui va juger avec omniscience de ce qui appartient à l’interprétation et de ce qui est l’artiste exprimant lui-même ses propres idées ? L’illusion narrative invite tout spectateur averti à ne pas confondre l’acteur et son personnage. Se mettant en scène, on renonce automatiquement à être soi-même et aucun saltimbanque ne devrait être condamnable pour les propos qu’il a INTERPRÉTÉS sur scène. C’est une évidence.

Alors quel est le problème contre Dieudonné ? Qu’il pense mal ? mais aucune loi ne le lui interdit ! et l’on espère que l’on ne va pas inventer des lois pour juger de ce que les gens pensent sans l’exprimer. Que ce qu’il dit sur scène ou en posture de « bouffon » ne soit pas du goût de tout le monde ? on supporte depuis des années les stupidités d’un Guy Bedos qui, dans ses réunions publiques, où ne sont plus admis que les adhérents du PS, ne profère que de l’insulte discriminatoire de la plus grande débilité : si ça plaît à des cons, tant mieux pour eux ! on tolère ce type devenu minable (enfin à la retraite faute de spectateurs). Ou bien on reproche à Dieudonné que ses propos vont exciter des idiots à des actes ignobles ? mais si l’on va par là, où s’arrête-t-on ? un gamin a tué sa famille après avoir vu Shrek, on va interdire Shrek ? ou bien l’on reste intelligent ? ce à quoi semble avoir renoncé – s’il en a jamais été tenté – M. Valls.  (Quand je pense que j’ai serré sa main : beurk !)

D’un côté comme de l’autre, tout est contre ceux qui veulent faire taire les spectacles de Dieudonné. Aucun des principes qui nous rassemblent en société, aucune loi, rien ne leur donne raison. Alors bon, on est gentil les enfants : shut up ! Et on se remet à penser avec des idées. Merci !

Je passe sur la « quenelle » qui est un geste a minima grossier que, donc, je ne pratique jamais parce qu’il signifie – et tout le monde le sait – « je te la mets bien profond ». Ce genre de geste ni les « merde » que sème Ruquier chaque samedi soir, ne sont de mes us – sans que je condamne ceux qui les font : bon sang, on est quand même au pays de Rabelais !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s