David Hamilton s’en va et toute une époque avec

Le pointeur David Hamilton est mort. Il s’est suicidé suite à la révélation que, outre son statut officiel de photographe « artistique » de très jeunes filles à poil, c’était un violeur de ses gamines à qui il ne sortait pas que l’objectif de son appareil photo.

Ses photos n’étaient pas laides mais elles sur-abusaient de filtres pour donner un genre années 80, un genre kitsch fleur bleue comme étaient ces années ridicules. Ça plaisait aux jeunes filles de bonne famille qui les agrafaient en exemple au-dessus de leur lit et qui, depuis, ont toutes divorcé et vécu les vies de galère qui conviennent, une belle leçon !

Saluons à l’occasion Thierry Ardisson qui n’a pas eu peur de diffamer en dénonçant les méfaits du photographe encensé par les élites. Pas très chrétien pour le coup, Ardisson a fait mieux, il s’est montré un homme. La loi est parfois faite pour être violée, pas les femmes, Ardisson s’est souvenue de cette règle des hommes. Bravo à lui!

C’est drôle : l’imposteur Boulez, faux musicien et vrai fonctionnaire, a cané en début de cette année tandis que les excréments qu’il a commis sous le nom usurpé de « compositions » (lol) ne sont plus joués nulle part. Il est suivi par Hamilton, cet autre ovh-photos-david-hamilton05escroc (mais moins, ce cochon d’Hamilton avait un certain talent à savoir saisir la terreur dans le regard de ses victimes-modèles) de l’art et serviteur de lard, quelques mois plus tard. Que ça continue comme ça ! C’est la fête ! (mais Resnais et Duras ont déjà pris la tangente depuis pas mal de temps…)

J’avoue prendre un certain plaisir à goûter la déchéance minable de ces pédants qui faisaient la leçon et la loi dans le temps maudit qui fut celui d’il y a quarante ans…

 

 

J’ajouterai quelques précisions. Je crains que certains veuillent lire entre mes lignes ce que je n’ai pas écrit. En effet, je n’ai pas de haine pour David Hamilton. Il s’est suicidé et certains se persuadent qu’il aurait même été innocent. Certes, c’est possible, mais franchement peu probable. Qui se suicide parce qu’il ne supporte pas les attaques qui sont portées contre lui est une personne faible, je ne traiterai pas Hamilton de faible. Faible, il l’a plutôt été en ne refrénant pas ses pulsions. Il a préféré ne pas vivre dans le scandale face aux révélations qui ont entaché sa réputation, libre à lui, ça le regarde. Je parle d’Hamilton comme d’un « pointeur », c’est-à-dire d’un violeur, il l’a été, sauf à considérer que toutes celles qui l’accusent sont des menteuses. Je le traite d’escroc dans la mesure où, d’abord, ses photos, plutôt bien en tant que telles, ne méritaient pas, esthétiquement, le succès dément qu’elles ont eu. De ce côté, c’est le public qui est davantage coupable que l’artiste. De ce côté, il est autrement dépassé par des Resnais ou Duras, et complètement innocent par rapport à un Boulez qui, non seulement n’avait aucun talent, mais n’avait non plus aucun public (hormis trois, quatre foldingues). Mais notre photographe était surtout escroc dans la manière de présenter son travail comme exclusivement artistique, ce tandis qu’il abusait sexuellement de certains de ses modèles.

Quoi qu’il en soit, je ne fais que dire ce que David Hamilton a été. Encore une fois, je n’ai pas la moindre haine pour lui. J’ai même de la compassion pour ce pointeur et ne me réjouit pas de sa mort. Il a fauté, nous le faisons tous à notre tour. Il s’est trompé, il a été trompé par une époque sombre. N’a-t-il pas d’abord été, comme beaucoup, un lapin ébloui par les phares de la « Révolution sexuelle » ?…

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s