Causeur

Mon canard préféré, c’est Causeur, le mensuel de la patronne Élisabeth Lévy, la juive sioniste qui va rire au spectacle de Dieudonné qu’elle interviewe, la gauchiste qui écoute Zemmour en se souvenant de Muray, la post-soixante-huitarde que sa raison incite à se dire que l’interdit-d’interdire a peut-être des limites.

Dans mon cher Causeur, on trouve des communistes tels le talentueux Jérôme Leroy qui en pince pour Juppé, des Finkielkraut tombé en pâmoison pour Valls, des cinéastes comme Lilienfeld qui se découvre macroniste, etc. Tous les goûts, surtout les plus mauvais, sont dans la nature ! me  direz-vous, et vous aurez bien raison.

En fin de compte, tout ceci que l’on retrouve dans Causeur est assez proche du quotidien des Français de toutes couleurs, races, lubies sexuelles, statuts sociaux et socio-culturels, religions et origines qui se demandent bien par quel loup il leur vaudrait mieux d’être mangé dans quelques mois, surtout depuis que le ballon de baudruche Fillon se dégonfle devant nos yeux éberlués. Pfuit…

Quant à moi, je préférerais n’être croqué par personne mais je sens bien que, après le triste règne du prince Hollande, un autre viendra nous grignoter les abatis. Le ciel m’entende : j’espère bien qu’aucun de ceux précédemment cités ne franchira le porche du Château en vainqueur !

Oui, on est dans une sacrée chienlit ! et mieux vaut en causer qu’autre chose.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s